Adultes comme enfants, nos corps ont leur propre rythme interne : les différentes sécrétions hormonales orchestrent nos capacités physiques émotionnelles et mentales. Les connaitre permet de gagner en efficacité et de ne pas s’acharner sur des taches trop difficiles à faire à certains moments de la journée quand elles coulent de source quelques heures plus tard.

Voici comment respecter les rythmes biologiques des enfants et créer les conditions d’un « plan sans accroc[1] »tout au long du déroulement de la journée.

 

Le matin

Réveil et Petit déjeuner

Pas d’activité intensive au réveil ! Tout le monde n’est pas opérationnel au réveil.

On ne force pas sur le sucre car le corps peut fonctionner sans ! Les protéines (fromage, jambon, œuf sont les bienvenues et apportent énergie et bonne humeur)

 

Si le petit déjeuner est sucré à gros risque de malaise et d’hypoglycémie à 11h ! (et un conditionnement alimentaire assuré vers l’obésité et le diabète pour l’avenir !)

 

De 9h à 10h:

Au top pour motiver les troupes et rester concentrés.  Les premiers contacts commencent à stimuler la partie du cerveau qui permet de réfléchir et de penser. Travailler et apprendre : c’est maintenant ou jamais! Jusqu’à 11 heures, le taux de  sucre et la température du corps sont optimaux pour le bon fonctionnement des cellules cérébrales.

 

De 10h à 12h :

C'est aussi le moment de faire un sport modéré ou d'endurance! Ne misez pas sur une activité intense mais longue plutôt ! 

 

Activité physique modérée recommandée : Marcher d'un pas vif; danser; jardiner; s'acquitter de travaux ménagers et domestiques; participer activement à des jeux et sports avec des enfants/sortir son animal domestique.

 

Le midi

De 12h30 à 13h : Juste milieu pour respecter le rythme naturel de l’insuline et des sucs digestifs... C'est le moment de se nourrir !

 

L’après-midi

De 14h à 15h:

Baisse de vigilance et réduction des capacités d’attention et de concentration. Inutile de chercher à être performant cérébralement, ou physiquement c'est le moment de la sieste (ou temps calme), pour favoriser une bonne digestion!

 

De 15h à 16h:

Remontée en force de la glycémie et de la température du corps. Jusqu’à 17 h, deuxième plage  d’efficacité maximum.

 

Profitez-en pour abattre un maximum de travail cérébral sans oublier de faire une pause toutes les quatre-vingt-dix minutes, en  accord avec les rythmes rapides de l’activité cérébrale. Dix minutes  suffiront pour vous re-dynamiser.

 

De 16h à 18h:

C'est le moment de faire un sport intense après avoir consommé une banane vers 17h ! (sauter à la corde, stepper etc…)

 

De 17h à 19h :

C’est un moment idéal pour faire un travail intense (mais aussi en fonction de l’âge des enfants : jeux éducatifs ou de société, activités créatives ou activités physiques)

 

Le soir

De 19h à 20h:

La nuit tombe. La sécrétion de mélatonine,  freinée par la lumière dans la journée, reprend. En excès, cette  hormone peut causer des déprimes. Pour éviter une baisse de moral, des caprices, des disputes…  allumez tout ! 

 

Vers 19h30h :

A l’heure du dîner, les sucs digestifs et  biliaires ne sont pas sécrétés en assez grande quantité pour dégrader  les graisses. Évitez les repas lourds à digérer, car sinon ils risquent  de mal dormir.

 

Une alimentation  riche en protéines a pour effet de diminuer la durée totale du sommeil  et de favoriser le sommeil paradoxal.

 

A l’inverse,  une alimentation  riche en glucides (légumes, féculents et légumineuses!) permet d’augmenter la durée totale et de favoriser le  sommeil lent profond où la sécrétion d’hormones de croissance est  maximale.

Cette alimentation favorisera donc le sommeil réparateur  qui permettra une bonne récupération.

21 h :

La température du corps  humain chute dès 20h. C’est donc la bonne heure pour les mettre au lit. La phase d’endormissement sera rapide et le sommeil, de qualité si les phases décrites précédemment ont été respectées.

 

Le sommeil est essentiel pour la mémorisation, la digestion des émotions, pour la sécrétion  des hormones de la reproduction et celles de récupération, de régénération, de détox et  de croissance.

 

…..

Et on recommence !

 

[1] Façon Hannibal Smith dans l’agence tout risque

Pensez à venir prendre soin de vous pour redémarrer la belle saison : Fatigue, manque de sommeil, surpoids ... c'est le moment de me confier vos petits pieds !

 

Vos enfants sont concernés par :

 La goutte au nez toute l’année, ou la « morvelle chronique »

 Les rhino-pharyngites, infections ORL et respiratoires à répétition

L’eczéma

Les maux de ventre

Les Gastro à répétition

Les cystites infantiles

La déprime infantile…

… alors ce qui suit peut vous intéresser !

 

Attention, en aucun cas la naturopathie ne permet de s’abstenir d’une consultation chez le pédiatre ou le médecin traitant 

…en revanche  c’est dans la prévention de ces symptômes que la naturopathie excelle !

 

Test :

  1. Combien de fois par semaine votre enfant joue-t-il dans la nature ?

0      1      2      3      4      5      6      7  fois ? 

  1. A-t-il un sommeil de qualité ?

NON pas du tout

Plutôt agité

OUI

  1. Votre enfant grignote-t-il toute la journée ?

2 collations ou plus

1 collation après l'école

Jamais

  1. Comptez combien d’heure par jour passe-t-il devant les écrans ? (portable, ordinateur, tablette, jeux vidéo ?)

0      1      2      3      4      5 HEURES         OU PLUS

  1. Combien de boissons aux calories cachées (sodas, jus de fruits, sirops, eaux aromatisées) boit-il dans la semaine, ou de boissons light ?

0      1      2      3      4      5      6      7      OU PLUS

  1. Quelle est sa consommation de lait ou de produits laitier au quotidien ?

0      1      2      3      4      5       OU PLUS

  1. Votre enfant est-il inscrit à une activité sportive hebdomadaire ?

OUI

NON

 

  1. Les fruits ou légumes crus font-ils partie des « 5 fruits et légumes par jour » de son alimentation ?

OUI et assez facilement

OUI mais on est en dessous de 5 et c’est un combat quotidien

NON il n’aime pas du tout ça et moi non plus d’ailleurs…

 

Résultats :

Est-ce que vous voyez ou je veux en venir avec ces questions ?

La santé de vos enfants passe par plusieurs dimensions : l’alimentation bien sûr, mais aussi l’activité physique, l’exposition aux écrans, à la qualité de leur sommeil et surtout, l’amour et l’attention d’un père et d’une mère !

En effet, les symptômes décrits plus haut, sont essentiellement dus à une alimentation trop industrielle (plats préparés, biscuits et pâtisseries industriels, surconsommation de produits laitiers industriels), au grignotage tout au long de la journée (chips, bonbons, gâteaux, boissons sucrées….) et à l’INACTIVITE  PHYSIQUE pour cause d’activité électronique.

Le temps cumulé passé devant les écrans participe au dysfonctionnement du système immunitaire de vos enfants tandis que quelques heures de sorties en pleine nature le re-boosteront !

Pour que les enfants retrouvent la santé, il suffit de retrouver un peu de bon sens, c’est-à-dire leur donner ce qui leur manque et leur enlever ce qui ne relève pas de leurs besoins et qui leur nuisent.

De cette manière ils retrouveront force et vitalité… et pourquoi pas vous aussi en appliquant les mêmes conseils et en leur montrant l’exemple ?

 

  1. Sortez jouer dans la nature, en bord de mer etc., au moins deux fois dans la semaine.

  2. Vous verrez ainsi la différence au niveau de la qualité du sommeil ! C’est la nuit que votre corps se nettoie naturellement et se régénère si vous le laissez au repos.

  3. Cessez les grignotages (chocolats, chewing-gum, chips…), le corps a besoin de pauses au niveau digestif !

  4. Limitez le temps passé devant les écrans, retrouvez les joies des jeux de société, les activités créatives, les jouets et l’imaginaire… si besoin, allez faire un tour sur internet pour trouver quelques « tutos » ingénieux à suivre. Le temps que vous leur consacrerez vraiment est un investissement pour plus tard où ils trouveront seuls l’inspiration et l’envie de jouer ailleurs que devant des écrans.

  5. Les boissons sucrées sont existantes et contribuent à épuiser l’organisme en sur sollicitant les productions d’insuline de l’enfant… elles aggravent la production de mucus (ou « morvelle » pour les initiés) et de glaires dans les maladies ORL et respiratoires.

  6. Les produits laitiers sont trop riches, trop gras et trop sucrés. Ils sont souvent consommés en grande quantité pour la croissance des enfants et leur apport en calcium. Cependant, ils contribuent aussi à la production des mucus, et participent aux réactions inflammatoires comme les eczémas, les cystites, les allergies etc.

  7. Les enfants ont besoin de bouger, d’avoir une activité physique régulière car elle participe au bon développement de leur corps mais aussi de leur esprit. Le sport renforce le système immunitaire et permet d’utiliser les aliments consommés en trop grande quantité.

  8. L’alimentation naturelle, c’est-à-dire peu transformée, est indispensable à la santé de vos enfants. Arrêtez de croire que les industriels et les marques de céréales veulent du bien à vos enfants…. Ils s’en moquent ! ils veulent des ventes et des bénéfices ! Vous ne trouverez des vitamines et des minéraux faciles à utiliser par le corps de vos enfants que dans les fruits et les légumes. J’insiste bien sur la ration de fruits et de légumes au quotidien car la plupart des enfants mangent assez facilement le reste (protéines, céréales et féculents).

 

Les changements se pensent sur la durée (c’est-à-dire plusieurs mois sont nécessaires). Les bases sont posées ici. Le naturopathe peut accompagner ces changements et apporter un coup de pouce pour renforcer et accélérer les résultats. Une fois acquis et automatisés, ces changements garantissent le non-retour des symptômes, alors pensez-y sérieusement et faites le point chez vous : Où en êtes-vous ? Si vous croyez avoir besoin de conseils plus spécifiques pour votre enfant, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un naturopathe.

 Extrait de l’ouvrage - La Naturopathie Pour les Nuls - d’Anne-Claire MERET & Anne-Marie NARBONI

Une médecine qui exclut les techniques modernes

Les sceptiques diront : « Que faites-vous du progrès médical ? » en redécouvrant certains remèdes traditionnels. La naturopathie n’est pas figée, en réalité, elle s’enrichit chaque jour des connaissances scientifiques qui confirment les effets des techniques de soins naturels sur la physiologie et la guérison. Si le métier ne requiert pas d’outils particuliers de haute technologie pour appliquer les techniques naturelles, quelques naturopathes sont équipés d’appareils extrêmement modernes qu’ils proposent à leur clientèle. Comme toute pratique thérapeutique, la naturopathie évolue avec le temps et la technologie.

Extrait de l’ouvrage - La Naturopathie Pour les Nuls - d’Anne-Claire MERET & Anne-Marie NARBONI

 

 

Les naturopathes vous font manger des graines

"L’alimentation tient une place importante en naturopathie, car nous mangeons au moins trois fois par jour et les bons aliments sont notre carburant. Si le carburant est mauvais et que l’appareil n’est pas nettoyé, la machine s’enraye, c’est malheureusement ce qu’il se passe actuellement avec la démocratisation des fast-foods et des plats préparés industriels. Alors, oui, les naturopathes parlent beaucoup en consultation de ce qu’il faudrait et ne faudrait pas manger, ils recommandent par exemple de manger les fruits avant les repas.

Les fruits et les légumes sous toutes leurs formes sont la base de l’alimentation en naturopathie, c’est indéniable. Beaucoup de naturopathes mangent encore parfois de la viande et du poisson, même si cela ne fait plus partie de leur quotidien. Si vous vous savez en très bonne santé, vous pourrez faire plus d’écarts que si vous êtes en mauvaise santé. Et si pour vous manger une religieuse au chocolat chaque dimanche est un plaisir incontournable, vous saurez équilibrer votre assiette sur la semaine pour ne pas en pâtir. Et pour ce qui est des graines, il est fort probable que vous ayez envie d’en consommer un peu plus après la lecture du livre…"

Votre curiosité vient d'être piquée ?

Pour en savoir plus .... Passez au salon ou cliquez sur le lien suivant :

http://www.scnaturopathe.com/pages/la-detoxination-ionique.html


Le mois d'août peut vous rendre triste.
Plus l’on avance vers septembre, plus la déprime pointe le bout de son nez.
Pour d’autres c’est plutôt la peur de retourner à l'école, de changer d’enseignant ou d’établissement.
Cette peur de l'avenir, cette peur du vide, ce n’est pas toujours facile d’accompagner nos enfants dans cette période tandis que nous sommes nous mêmes dans l’appréhension du planning familial et professionnel de septembre !
Le blues du mois d’août est l’occasion d’anticiper ! À une dizaine de jours seulement du mois de septembre, je me suis dit que quelques conseils de Naturopathe et mes bons plans pourraient vous redonner le moral.

   

Que dois-je prioriser en septembre ?
Sur quoi dois-je concentrer mes efforts ?
Comment éviter de me disperser ?

En août, voici ce qui peut être déterminant pour le moral et la vitalité :
Surfez sur un vent de neuf pour la rentrée, je veux dire par là : faites vous plaisir avec de nouvelles bases, des habitudes, tant pour ce qui est de l’apparence que pour l’essentiel.


Pendant ces deux dernières semaines d’août pensez à la cure de revitalisation pour vos cheveux après le soleil le sel le sable ou le chlore ... la coloration végétale est un vrai soin pour les cheveux, tout comme les bains d’huile ou les masques riches en acides gras et nutriments pour vos petites pointes.

Pour tout renseignements contactez Stephanie, coiffeuse spécialiste en coloration végétale au salon Esteban ou sur https://www.salonesteban.fr/


N’oubliez pas, pour garder votre beau bronzage, hydratez votre peau pour ne pas peler avec du gel d’Aloe Vera bio par exemple et débarrassez-vous des cellules mortes avec un gommage de peau (et pourquoi ne pas tester le gommage au marc de café et huile d’olive , version zéro déchet et en plus il a un effet anti-cellulite). Et pensez à consommer des aliments riches en bêta carotène : les carottes bien évidemment, mais aussi le melon, les tomates, les épinards ou encore le persil.

Si vous sentez le besoin de booster votre moral, votre mental ? Il existe des solutions naturelles que je vous conseillerai avec grand plaisir en consultation pour vous ou vos enfants avec une offre éphémère « rentrée enfant » tout au long du mois de septembre.

http://www.naturopathyfamily.fr/index.php?option=com_content&view=article&layout=edit&id=103

 

La reprise ou la rentrée c’est aussi l’occasion de changer votre façon de consommer du Bio, du vrac etc. 
Pour le bio pensez aux paniers bio livrés qui vous facilitent l’organisation hebdomadaire de la famille. Aujourd’hui vous en trouverez sur le net facilement sans engagement. Par exemple vous avez les paniers d’avoine (https://www.lespaniersdavoine.com/) ou encore la cueillette bio (https://www.facebook.com/profile.php?id=100010861024418).
Pour le vrac, vous trouverez en local, la boutique Boomerang sur Mouans Sartoux qui fait aussi des livraisons pour vous faciliter la vie.

https://www.boomerang.ovh/

 

S’inscrire au sport pour s’occuper enfin de soi
Continuer ou démarrer une activité physique qui vous apporte du plaisir : nager, marcher en forêt, jardiner ...
Vous pouvez faire appel à un coach qui vous accompagnera et vous motivera pour redémarrer une activité à votre rythme ? Ou vous inscrire dans une association sportive qui vous motivera pour toute l’année.
D’ailleurs, je vous recommande l’association de Jo fit Sport 06 où vous trouverez a la fois des activités douces et d’autres très dynamiques et toujours dans la bonne humeur et une ambiance familiale !

https://www.facebook.com/JoFitSport06-1585944828088055/

 

Allez ! On s'y met !

Acide ? Quésaco ?

En chimie, la définition d’un acide est la suivante :
Tout corps capable de libérer des ions hydrogène (H+), qui donne un sel avec une base et dont le pH est inférieur à 7.
C’est donc un élément qui libère une charge électrique positive et qui va attirer et voler autour de lui des ions à d’autres éléments qui l’entourent, laissant ainsi des noyaux d’éléments nus.
L’ion hydrogène n’existe jamais seul, il s’associe généralement avec de l’eau H2O, ce qui a pour conséquence, notamment dans notre corps, d’accaparer l’eau en présence. Donc quand une zone du corps s’acidifie, cela veut aussi dire que c’est une zone déshydratée.

Une base ou produit alcalin est, quant à, lui un élément qui reçoit une charge électrique positive.

Le pH, potentiel hydrogène, est une classification qui va de 0 à 14, faite par les chimistes pour déterminer la qualité acido-basique de tous les éléments qui nous entourent. 0 étant la concentration maximale en charge d’hydrogène positif et donc en éléments acides et 14 étant la concentration minimale en éléments acides.


L’acidose ou l’excès d’acidité dans le corps c’est le terrain de beaucoup de symptômes mais devons-nous pour autant devenir alcalin ?

.... non, bien sûr que non!
Nous avons naturellement dans le corps des zones plutôt alcalines et d’autres plutôt acides naturellement, il ne faut pas pour autant chercher à les modifier. Notre salive a besoin d’être alcaline pour pouvoir digérer les molécules d’amidon que nous mangeons. Les aliments riches en amidon sont par exemple, les pâtes, le pain, le riz, les céréales les bananes etc. Mais en même temps, notre estomac a besoin de rester acide ! L’acide chlorhydrique permet de digérer le bol alimentaire. Dans le cas contraire un manque d’acidité générera des éructations, c’est-à-dire des rots et ne détruira plus les bactéries présentes naturellement dans l’alimentation. Et si les bactéries ne sont plus détruites, alors on devient très sensibles aux intoxications, aux fermentations...
L’intestin grêle, lui, est plutôt acide mais la bile, elle, est alcaline. Le sang est neutre 7,4 de pH environ et cette valeur doit rester constante afin que nous puissions rester en vie ! L’urine quant à elle, ne doit pas être alcaline et comprenez bien que tester le pH urinaire ne vous éclairera vraiment pas sur l’état d’acidité du reste de votre corps.

Si nous avons des parties de notre corps naturellement acides et d’autres alcalines alors pourquoi se préoccuper de l’acidose ?

Pour répondre à cette question il faut revenir au niveau du sang : celui-ci parcoure tout le corps et récupère beaucoup d’éléments : des nutriments, qui viennent de la qualité de notre alimentation. De plus, quand nos cellules fonctionnent, elles rejettent des déchets, qui eux, sont de nature plutôt acide : lorsqu’on fait du sport, par exemple, on produit de l’acide (lactique) ; à la respiration on produit aussi de l’acide (carbonique) ; à la digestion on produit de l’acide (sulfurique) ; quand on réfléchit on produit encore de l’acide (phosphorique) et quand on stresse, on produit énormément d’acides. En effet, le stress et l’inquiétude nous acidifient car ils mettent notre métabolisme en alerte, nous consommons ainsi beaucoup de ressources pour rien et produisons beaucoup de déchets.
Pourtant le pH de notre sang doit rester constant, c’est pourquoi le corps met en place des systèmes pour tamponner toutes ces vagues d’acidité. Le problème c’est quand vous avez atteint les limites de ses fonctions temps. Le corps n’arrive plus à recycler le trop-plein d’acide et c’est là que l’on parle d’acidose.

Comment le corps régule l’acidité ?

  • Tout d’abord grâce aux reins, l’acidité est éliminée dans les urines. Donc l’urine doit être acide.
  • Ensuite par la respiration : l’acide carbonique est éliminé au cours de l’expiration qui produit de l’eau et du gaz carbonique : le CO2.
  • Le corps utilise la neutralisation des acides pour se protéger : c’est-à-dire qu’il va chercher dans les stocks de minéraux basiques présents dans le corps pour venir neutraliser les acides dans le sang qui seront ensuite éliminés. Les minéraux en question sont le calcium, le magnésium, le potassium, le cuivre etc.
  • Le corps peut aussi utiliser la stratégie de stockage : il stocke les acides dans les matières grasses, ce qui génère de la rétention de gras et d'eau pour donner de la cellulite par exemple.
  • Dernière possibilité le corps produit un œdème c’est-à-dire de la rétention d’eau. Pour diminuer les fortes concentrations d’acide, il suffit de les diluer dans de l’eau. La présence d’un œdème est une réaction naturelle du corps pour gérer momentanément un surplus de toxines, d’acides, en le diluant car les reins n’arrivent plus à l’éliminer aussi bien qu’avant.


Ce qu’il est important de savoir aussi c’est que les bactéries aiment les milieux acides ! L’acidose et le terrain favorable à tous les symptômes d’infection, d’inflammation et autres maladies.


Comment savoir (sans les bandelettes) si vous gardez trop d’acides dans le corps ?


Si vous êtes épuisé, vous êtes acidifié et déminéralisé. Les différents symptômes suivants sont aussi des signes d’acidification : sous oxygénation, œdème, ostéoporose, fractures fréquentes, tendinite, claquage, problèmes articulaires, troubles nerveux (irritabilité, déprime mais aussi névrites et zona), troubles du sommeil, douleur dentaire et douleurs aux gencives, chute de cheveux, ongles cassant, peau sèche, sécheresse des mycoses, eczéma, crampes, spasmes et spasmophilie…

Mais comment agir alors ?


Tout d’abord gérer les apports exogènes, c’est-à-dire ceux qui viennent de l’extérieur, en choisissant une alimentation qui limitera l’apport d’acides. Puis gérer le côté endogène, c’est-à-dire ce que le corps produit lui-même tout seul, notamment avec l’amélioration de votre métabolisme et la gestion du stress.

Pour ce qui est des apports exogènes, les classifications des aliments ne sont pas toujours fiables car elles ne tiennent pas compte de ce qui se passe dans votre corps un cours de la digestion. De plus la capacité digestive de chaque personne est différente, elle est variable dans le temps et peut changer l’assimilation de certains aliments et donc votre acidification. Globalement on peut dire que les excès de sucres et de protéines sont acidifiants et que les graisses sont assez neutres. L’apport de vitamines et de sels minéraux que l’on trouve dans les aliments crus comme les végétaux est assez alcalinisant.


C’est la qualité des aliments que vous allez choisir qui va faire la différence, je m’explique : une courgette qui a fait des milliers de kilomètres et qui a été cueillie il y a trois semaines, même dans une production bio mais industrielle, ne sera jamais aussi riche en nutriments (vitamines et celle minéraux) qu’une courgette locale de saison, ramassée la veille et achetée chez le producteur du coin en agriculture raisonnée.
C’est bien le contexte et l’environnement dans lesquelles les aliments ont été élevés ou cultivés qui va changer la donne, c’est-à-dire la qualité nutritive. Ce qui est certain c’est que si vos aliments sont gorgés de pesticides, de fongicides, ce sont des molécules acidifiantes. N’oubliez pas que dans l’agriculture bio, on a l’autorisation d’utiliser du soufre par exemple, et c’est un élément qui est très acidifiant.

Autre problème, les micro-nutriments sont alcalinisants, mais ils peuvent être enfermés dans la cellulose des végétaux. Pour les personnes qui ont une petite capacité digestive, ils deviennent inaccessibles même si la qualité des produits est au rendez-vous. Les jus frais préparés à l'extracteur, sont alors très intéressants car on retire la cellulose c’est-à-dire la fibre des végétaux pour ne garder que les nutriments sous forme de jus.


Que faire alors ?
Il faut manger des produits frais, variés, locaux, mûrs, sans traitement même les bio, non transformés et de qualité.
Il faut penser à faire tremper les produits secs pour éliminer l’acide phytique qu'ils contiennent,  c’est-à-dire les oléagineux comme  amandes, les céréales comme le riz, les légumineuses comme les lentilles etc.
Manger du cru et du cuit, mais du cuit avec des méthodes de cuisson douce.

Par quoi je commence ?
Je mange des aliments frais et d’une très bonne qualité, comme précisé ci dessus.
Je consomme des fruits en dehors des repas (11 heures et 18 heures)
Je bois 1 l à 1,50 l d'eau par jour
Je m’applique à mastiquer au moins 30 fois chaque bouchée
Je limite les excitants comme le café, le thé, l'alcool et le tabac qui participent à l'acidification des tissus
J’évite le lait et tous les produits laitiers (surtout la vache)
J’oublie les sucreries, je préfère le vrai miel local ou le sucre complet
Je lève le pied, je respire, j’essaye le massage manuel (la réflexologie pourquoi pas)
J’envisage l’aide d’un naturopathe si je sens que je ne vais pas m’en sortir tout seul pour changer mes habitudes alimentaires, pour m’aider dans une démarche de détox et d'élimination et pour me revitaliser,  me re-minéraliser.

 

 

La consultation d'un naturopathe peut vous aider ... oui, mais comment ?

Qu'est ce que la Naturopathie ? 

À part une méthode de santé naturelle.... ?

L'idée principale est de revenir aux fondamentaux de la santé en respectant au maximum le fonctionnement biologique du corps.

Arrêter tout ce qui nous empoisonne sciemment ou à notre insu et aider le corps à se débarrasser de tous les toxiques accumulés et stockés qui détraquent notre biologie naturelle et conduisent aux maladies.

 

La démarche consiste donc à détoxiquer et éliminer , se défaire de l'emprise du stress et de la fatigue et retrouver la forme, faire de la prévention pour rester en bonne santé ... 

 

 

Sinon Wikipédia vous éclaire : La naturopathie est une médecine non conventionnelle visant à «rééquilibrer» le fonctionnement de l’organisme par des moyens « naturels» : alimentation, hygiène de vie, phytothérapie, massages, exercices…etc

 et la réflexologie plantaire !

 

Comment ça marche ? 

À partir de vos habitudes de vie et de vos habitudes alimentaires le naturopathe vous invite à reprendre et réformer les bases alimentaires  et propose des solutions naturelles en fonction de vos besoins spécifiques (plantes et huiles essentielles, thérapies par l'eau, compléments alimentaires, respiration, activité physique et réflexologie plantaire) 



Pourquoi vais-je aller consulter ?

  • Parce que j'ai envie d’essayer cette médecine globale.

  • Parce que je vais me débarrasser des douleurs qui gâchent mon quotidien

  • Parce que c'est la meilleure occasion de faire le point sur mes habitudes alimentaires, de découvrir celles qui ne me conviennent pas et faire le lien entre ce que je mange et mes symptômes

  • Parce que je dors mal la nuit et que je suis fatigué la journée.

 

Combien de fois ?

Vous pouvez y aller une fois pour évaluer votre état de forme et commencer à reprendre en main votre santé.

Puis dans l'idéal, une consultation à chaque changement de saison permet d'optimiser santé et vitalité tout au long de l'année.

 

Alors, qu'en pensez-vous ? c'est le moment ! Pour prendre directement rendez-vous, rien de plus simple : cliquez ici.

 

 Vivez-vous  en harmonie avec le printemps ? 

C'est la saison qui précède l'été et suit l'hiver (de l'équinoxe de mars [20 ou 21] au solstice de juin [21 ou 22 ], dans l'hémisphère nord.

La définition littéraire. Précise la douceur du climat, température douce. C’est aussi le symbole littéraire de la jeunesse, de la gaieté, du renouveau, de l'épanouissement[1].

C’est le temps de la renaissance de la nature, de l’éclosion des bourgeons, de la floraison.

En naturopathie,

c’est la saison de la vitalité et du nettoyage, psychologiquement c’est le retour de la joie et du bonheur, l’équinoxe de Printemps nous incite à sortir de la nuit de l'hiver, à redevenir actifs. La vie déborde d’énergie, c’est l’époque de la croissance, la douce chaleur du soleil qui ranime la vie dans la graine.

 

La saison du printemps annonce pour moi le grand nettoyage : de la maison (que je ne développerai pas ici) mais aussi de notre corps et de notre esprit.

 

Durant cette saison, le foie, organe épurateur par excellence, est énergétiquement plus réceptif à la détoxification. Toutefois, la detoxification peut se faire en cas de besoin tout au long de l’année.

Comme pour faire le grand nettoyage de l’année à la maison, détoxifier son corps demande de l’énergie. Il faut donc adapter sa cure en fonction de son état de santé.

 Si vous êtes en pleine de vitalité, sans carence, vous pouvez choisir une cure très puissante comme le jeûne ;

Si vous êtes très fragilisée, comme une personne malade et/ou âgée, il sera préférable de s’orienter vers des cures plus douces à l’aide de plantes (phytothérapie) ;

La grossesse est la seule contre-indication à la detoxification, même les enfants peuvent tester la detoxification mais elle sera alors alimentaire : arrêt des sucreries-pâtisseries et augmentation des fruits et des légumes dans les assiettes ou en jus de légumes frais .

 Idéalement, la cure durera entre une et trois semaines en fonction de votre situation spécifique. Les différentes cures de nettoyage en naturopathie sont :

·         Le jeun

·         La monodiète

·         Les jus de légumes

·         Le drainage des cinq émonctoires (foie, reins, intestins, poumons, peau) par les plantes

  

LA CURE DE PRINTEMPS :

 

 C’est au printemps que se produit la montée de la sève dans le règne végétal ; par mimétisme c’est la période de la cure de sève de bouleau fraîche. 

Quelles sont les vertus de la sève de bouleau fraiche ?

 Elle est détoxifiante :  La sève de bouleau facilite, de manière douce et prolongée, le jeu des émonctoires du corps humain, de façon à désintoxiquer doucement l’organisme (eczéma, dartres, psoriasis, dermites du cuir chevelu…).

Elle est idéale en cure de printemps pour drainer les toxines accumulées par l’organisme.

C’est un draineur- atout minceur :  La sève de bouleau contribue, de façon significative, au drainage et à l’élimination des déchets acides de l’organisme. Elle semble toute indiquée pour son action sur l’hyper uricémie et sur l’hypercholestérolémie.  La cure de sève de bouleau produit un véritable “nettoyage” du foie, des reins et du pancréas.

Elle combat la rétention d’eau, contribue au drainage de la peau, ainsi qu’à l’atténuation progressive de la cellulite.

 Pour la beauté :  

·         Cheveux : en lotion capillaire, la sève de bouleau convient à tout type de cheveux et ne se rince pas. L’action est bénéfique pour les cheveux et cuirs chevelus à problèmes.

·         Peau : elle améliore l’aspect du tissu adipeux, favorise la clarté du teint et l’éclat de la peau.

·         Elle s’avère très utile dans les affections cutanées.

 Elle est reminéralisante : Outre sa teneur faible en hydrates de carbones, la sève de bouleau est particulièrement riche en éléments minéraux : Calcium (Ca), Magnésium (Mg) et Potassium (K), en oligoéléments, Zinc (Zn), Manganèse (Mn), Fer (Fe) et Sodium (Na).

Une quinzaine d’acides aminés et une cinquantaine de protéines sont également présents. Même si, d’un point de vue nutritionnel, ces acides aminés et protéines sont en faible quantité, ils sont très assimilables. La sève de bouleau stimule le métabolisme. Déjà riche en antioxydants, sa teneur significative en vitamines A, E, D3, C, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, K1, en fait un allié de vitalité. Elle favorise la souplesse des articulations et la libération du mouvement.

  

Le printemps est aussi la saison de l’élément air  avec le retour des oiseaux migrateurs:

 

Dans le corps, l’élément Air est celui qui permet la respiration.

C’est une saison pour respirer : faire circuler le souffle, stimuler de la respiration.

A travers des exercices de respiration, vous prendrez conscience de votre rapport à l’air, à l’espace extérieur Cela favorise la prise de conscience de la nouvelle vie qui mène vers l’expansion. Vous pousserez le mouvement vers l’expansion, pratiquez des étirements. Portez votre attention sur le dos  et les omoplates, le nez, la bouche, le diaphragme, le sternum, les poumons et la cage thoracique.

 En plein air, en forêt, en bord de mer, aérer votre intérieur soir et matin. La respiration permet aux poumons d’évacuer les acides volatils du corps. Pratiquez la respiration ventrale, la cohérence cardiaque, en fonction de vos goûts et de vos possibilités, le plus souvent possible.

Il existe un site internet avec des vidéos et une application de santé et de relaxation permettant d’atteindre un état de cohérence cardiaque, dans lequel le cœur et les émotions se mettent en harmonie. Elle est très facile à utiliser.

Liens :

https://www.coherenceinfo.com/videotheque/videotheque-cinq-videos-du-cours/

L'application Itune :

https://itunes.apple.com/fr/app/respirelax/id515900420?mt=8

 

Et si vous preniez aussi le temps d’écouter, de ressentir les effets de la saison sur nos états physiques, émotionnels, énergétiques et mentaux ?

Les émotions et les sensations liées aux poumons sont : joie/chagrin, légèreté/lourdeur, entrain, calme, chaleur, détente, poids…

Cette saison est composée d’une alternance de joie et d’angoisse (on se sent encore fragile après l’hiver), d’espoir et d’inquiétude (comme une naissance).

 Le printemps est une période de retour à la vie de ce qui semblait mort : un élan de jeunesse, une pulsion vitale. C’est la fête des fleurs, d’un nouveau germe. C’est donc aussi la saison des nouveaux projets. Nous pouvons nous ouvrir à l’inspiration et être réceptifs à ce qui nous guidera pour accomplir nos projets.

 

« Le germe fait éclater les anciennes structures, pousse vers une nouvelle façon d’être qui remanie complètement la personne » Marie-Claire Dolghin : "les saisons de l’âme"

 

                 http://danseetsens.com/

[1] En savoir plus sur http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/printemps/63975#yrkrZdPawRBkrMtl.99

 Vivez-vous  en harmonie avec le printemps ? 

C'est la saison qui précède l'été et suit l'hiver (de l'équinoxe de mars [20 ou 21] au solstice de juin [21 ou 22 ], dans l'hémisphère nord.

La définition littéraire. Précise la douceur du climat, température douce. C’est aussi le symbole littéraire de la jeunesse, de la gaieté, du renouveau, de l'épanouissement[1].

C’est le temps de la renaissance de la nature, de l’éclosion des bourgeons, de la floraison.

En naturopathie,

c’est la saison de la vitalité et du nettoyage, psychologiquement c’est le retour de la joie et du bonheur, l’équinoxe de Printemps nous incite à sortir de la nuit de l'hiver, à redevenir actifs. La vie déborde d’énergie, c’est l’époque de la croissance, la douce chaleur du soleil qui ranime la vie dans la graine.

 

La saison du printemps annonce pour moi le grand nettoyage : de la maison (que je ne développerai pas ici) mais aussi de notre corps et de notre esprit.

 

Durant cette saison, le foie, organe épurateur par excellence, est énergétiquement plus réceptif à la détoxification. Toutefois, la detoxification peut se faire en cas de besoin tout au long de l’année.

Comme pour faire le grand nettoyage de l’année à la maison, détoxifier son corps demande de l’énergie. Il faut donc adapter sa cure en fonction de son état de santé.

 Si vous êtes en pleine de vitalité, sans carence, vous pouvez choisir une cure très puissante comme le jeûne ;

Si vous êtes très fragilisée, comme une personne malade et/ou âgée, il sera préférable de s’orienter vers des cures plus douces à l’aide de plantes (phytothérapie) ;

La grossesse est la seule contre-indication à la detoxification, même les enfants peuvent tester la detoxification mais elle sera alors alimentaire : arrêt des sucreries-pâtisseries et augmentation des fruits et des légumes dans les assiettes ou en jus de légumes frais .

 Idéalement, la cure durera entre une et trois semaines en fonction de votre situation spécifique. Les différentes cures de nettoyage en naturopathie sont :

·         Le jeun

·         La monodiète

·         Les jus de légumes

·         Le drainage des cinq émonctoires (foie, reins, intestins, poumons, peau) par les plantes

  

LA CURE DE PRINTEMPS :

 

 C’est au printemps que se produit la montée de la sève dans le règne végétal ; par mimétisme c’est la période de la cure de sève de bouleau fraîche. 

Quelles sont les vertus de la sève de bouleau fraiche ?

 Elle est détoxifiante :  La sève de bouleau facilite, de manière douce et prolongée, le jeu des émonctoires du corps humain, de façon à désintoxiquer doucement l’organisme (eczéma, dartres, psoriasis, dermites du cuir chevelu…).

Elle est idéale en cure de printemps pour drainer les toxines accumulées par l’organisme.

C’est un draineur- atout minceur :  La sève de bouleau contribue, de façon significative, au drainage et à l’élimination des déchets acides de l’organisme. Elle semble toute indiquée pour son action sur l’hyper uricémie et sur l’hypercholestérolémie.  La cure de sève de bouleau produit un véritable “nettoyage” du foie, des reins et du pancréas.

Elle combat la rétention d’eau, contribue au drainage de la peau, ainsi qu’à l’atténuation progressive de la cellulite.

 Pour la beauté :  

·         Cheveux : en lotion capillaire, la sève de bouleau convient à tout type de cheveux et ne se rince pas. L’action est bénéfique pour les cheveux et cuirs chevelus à problèmes.

·         Peau : elle améliore l’aspect du tissu adipeux, favorise la clarté du teint et l’éclat de la peau.

·         Elle s’avère très utile dans les affections cutanées.

 Elle est reminéralisante : Outre sa teneur faible en hydrates de carbones, la sève de bouleau est particulièrement riche en éléments minéraux : Calcium (Ca), Magnésium (Mg) et Potassium (K), en oligoéléments, Zinc (Zn), Manganèse (Mn), Fer (Fe) et Sodium (Na).

Une quinzaine d’acides aminés et une cinquantaine de protéines sont également présents. Même si, d’un point de vue nutritionnel, ces acides aminés et protéines sont en faible quantité, ils sont très assimilables. La sève de bouleau stimule le métabolisme. Déjà riche en antioxydants, sa teneur significative en vitamines A, E, D3, C, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, K1, en fait un allié de vitalité. Elle favorise la souplesse des articulations et la libération du mouvement.

  

Le printemps est aussi la saison de l’élément air  avec le retour des oiseaux migrateurs:

 

Dans le corps, l’élément Air est celui qui permet la respiration.

C’est une saison pour respirer : faire circuler le souffle, stimuler de la respiration.

A travers des exercices de respiration, vous prendrez conscience de votre rapport à l’air, à l’espace extérieur Cela favorise la prise de conscience de la nouvelle vie qui mène vers l’expansion. Vous pousserez le mouvement vers l’expansion, pratiquez des étirements. Portez votre attention sur le dos  et les omoplates, le nez, la bouche, le diaphragme, le sternum, les poumons et la cage thoracique.

 En plein air, en forêt, en bord de mer, aérer votre intérieur soir et matin. La respiration permet aux poumons d’évacuer les acides volatils du corps. Pratiquez la respiration ventrale, la cohérence cardiaque, en fonction de vos goûts et de vos possibilités, le plus souvent possible.

Il existe un site internet avec des vidéos et une application de santé et de relaxation permettant d’atteindre un état de cohérence cardiaque, dans lequel le cœur et les émotions se mettent en harmonie. Elle est très facile à utiliser.

Liens :

https://www.coherenceinfo.com/videotheque/videotheque-cinq-videos-du-cours/

L'application Itune :

https://itunes.apple.com/fr/app/respirelax/id515900420?mt=8

 

Et si vous preniez aussi le temps d’écouter, de ressentir les effets de la saison sur nos états physiques, émotionnels, énergétiques et mentaux ?

Les émotions et les sensations liées aux poumons sont : joie/chagrin, légèreté/lourdeur, entrain, calme, chaleur, détente, poids…

Cette saison est composée d’une alternance de joie et d’angoisse (on se sent encore fragile après l’hiver), d’espoir et d’inquiétude (comme une naissance).

 Le printemps est une période de retour à la vie de ce qui semblait mort : un élan de jeunesse, une pulsion vitale. C’est la fête des fleurs, d’un nouveau germe. C’est donc aussi la saison des nouveaux projets. Nous pouvons nous ouvrir à l’inspiration et être réceptifs à ce qui nous guidera pour accomplir nos projets.

 

« Le germe fait éclater les anciennes structures, pousse vers une nouvelle façon d’être qui remanie complètement la personne » Marie-Claire Dolghin : "les saisons de l’âme"

 

                 http://danseetsens.com/

[1] En savoir plus sur http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/printemps/63975#yrkrZdPawRBkrMtl.99

DES SOLUTIONS NATURELLES POUR EVITER L’ÉPUISEMENT  FAMILIAL

Premier atelier au cabinet à Vallauris le Dimanche 18 novembre de 9h à 12h, avec une naturopathe et une magnétiseuse pour vous transmettre des conseils naturels pour garder la forme et l'énergie en famille.
3 heures pendant lesquelles vous pourrez aborder des questions comme les troubles du sommeil, les troubles de l'humeur, des douleurs éventuelles, comment stimuler votre immunité pour rester en forme automne comme hiver....
Si vous souhaitez faire taire cette sensation d'impuissance et reprendre en main le bien être de vos enfants (de 0 à 10 ans) et de votre famille en général.
Les places sont limitées alors réservez en nous contactant au 06 10 49 72 14 
ou au 07 78 69 13 49 
Participation demandée : 50€ (qui comprendra notamment un soin énergétique)

Prévention du cancer du sein

 

Le mois d’octobre est l’occasion de faire le point sur la femme et ses hormones :

 

Les femmes sont imprégnées voire sur-imprégnées d’hormones la plus grosse partie de leur vie : de la puberté jusqu’à la ménopause naturellement, plus tout au long de la contraception (orale ou traitement hormonal).

S’il a été observé que la pilule permettait de diminuer les risques de cancer des ovaires et de l’utérus, cette dernière prise au long cours (10ans et +) augmente les risques de cancer du sein.

En effet, les études montrent que plus l’imprégnation estrogénique est importante, plus le risque du cancer du sein augmente ; et inversement, plus cette imprégnation est réduite et moins les risques de cancer du sein sont importants, cependant ce sont alors les risques d’ostéoporose qui augmentent.

 

Votre naturopathe peut intervenir dans le cadre préventif et en complément de votre suivi gynécologique traditionnel :

Notre vie moderne est difficile à envisager pour les jeunes filles et les femmes sans moyen de contraception mais il est possible d’aider naturellement le corps de la femme à réguler cette imprégnation aux œstrogènes et à bien les éliminer sur le long terme pour diminuer les risques du cancer du sein.

Avec la naturopathie vous pouvez faire le point sur votre niveau d’imprégnation oestrogenique et les risques que vous encourrez. Vous faites le pont sur vos prédispositions, vous êtes informés sur les facteurs déclenchant. Vous apprendrez à choisir ce qu’il faut mettre dans l’assiette, l’hygiène de vie au quotidien pour créer les conditions de bonne santé à tous les âges de la vie.

Du 1er au 31 octobre, la consultation spéciale femme dans le contexte de la prévention du cancer du sein est à 60 € (au lieu de 70€ la consultation classique, voir tarifs sur la page contact)

La monodiète consiste à ne consommer qu'un seul aliment biologique durant un repas (par exemple le soir), sur une demi-journée, ou sur une journée complète, ou plus si besoin est plusieurs jours, tout en restant dans la limite de trois jours environ afin d'éviter des crises curatives importantes et désagréables (migraines, nausées, vomissements, éruptions cutanées...).
La quantité d'aliments à gérer devrait être correcte pour éviter les frustrations et les envies, mais pas excessive non plus. L'aliment peut être cuit ou cru, en morceaux, en purée ou en jus. Durant cette monodiète, il n'est pas nécessaire d'arrêter les activités habituelles (professionnelles, loisirs..). On s'abstiendra de rajouter du sucre ou des matières grasses. Seuls sont autorisés les épices et les herbes aromatiques. Dans le même esprit il est bien sûr évident d'arrêter les excitants pendant la monodiète : alcool, tabac, café ou chocolat et préférer des infusions ou de l'eau.
Le jour avant le début de la monodiète, les repas doivent être légers. (Pas de mélanges : viande, céréales, pas de protéines fortes, pas de fromage ou de produits gras.). On appelle cela la descente alimentaire. De la même manière à la fin de la monodiète, la reprise alimentaire se fait en douceur. Des fruits, des légumes pas trop de mélanges, le repas suivant : des légumes et des féculents et au bout du troisième ou quatrième repas reprise de protéines.
Au cours d'une monodiète, plus l'aliment consommé est cuit et plus il est drainant et moins il est nutritif. En effet nous extrayons des aliments crus des éléments nutritifs tels que les vitamines, les enzymes, oligo-éléments… les aliments cuits ont perdu une grande partie de leurs éléments nutritifs. Cependant, il reste des fibres qui facilitent, entre autres, le transit intestinal et donc, une défécation naturelle.
. À quoi sert la monodiète ?
Normalement, nos déchets sont éliminés par nos organes émonctoires, cependant ce mécanisme peut s'enrayer sous les effets du stress, de la fatigue, de la maladie… Si nous lui laissons le temps et la force nécessaire, notre organisme peut se régénérer et accomplir de nouveaux ce nettoyage. La monodiète favorise ce nettoyage. Elle est plus facile à pratiquer que le jeûne, elle est plus rassurante, plus douce et ne fait courir aucun risque de carence ni de malnutrition. Les changements de saison sont très favorables à ce type de pratique.
Quels aliments pour une monodiète ?
Des pommes, un bouillon de légumes, des fruits murs pendant l’été, du raisin en automne, ou un autre fruit de saison, des pommes de terre cuites ou mieux encore des patates douces, du riz ou une autre céréale pendant l'hiver par exemple …
Quelques précautions : Une monodiète, comme toute détox, ne se démarre pas si vous êtes enceinte, ou si vous allaitez. (ce n’est pas non plus pour les enfants). Commencez doucement su un seul repas et si vous rencontrez quelques difficultés pendant la cure, de la fatigue ou des réactions de type “crises curatives”, n’hésitez pas à me consulter ou à prendre rendez-vous afin de ne prendre aucun risque et de réguler, adapter la pratique de la monodiète à votre situation particulière.
Véronique Bonhomme.

Les macérats huileux, quèsaco ?

Vive l’été et toutes ses fleurs, les herbes aromatiques à profusions qui se développent si rapidement que l’on n’a pas toujours le temps de les consommer !

Le macérât va vous permettre de garder en bouteille les arômes et les vertus de vos plantes pour l’arrière-saison et l'hiver ! Alors on anticipe !!!!

Pas besoin de distillation avec un alambic comme pour recueillir ces précieuses huiles essentielles, ni de multiples étapes très compliquées. Juste l’envie de le faire soi-même.

Fabriquer ses macérats huileux (appelés aussi oléolites) à base d’herbes ou de fleurs et d’huile végétale c’est facile !

Vous pouvez choisir soit une huile d’olive extra vierge soit une huile d’amande douce en toute simplicité. Les principes actifs obtenus seront moins forts que ceux du commerce, mais ils seront faits maison, naturels et sans additifs.

Pour commencer vous avez besoin d’une huile d’olive, disponible dans toute cuisine qui se respecte, et d’une tasse de 250ml.

Ensuite vous sortez faire votre cueillette tôt le matin (lavande, violette, menthe, mélisse, romarin, origan, sauge, thym, rose, millepertuis etc.)

Veillez à ce que ces produits soient d’origine bio, sans pesticides.

Nettoyez les plantes (retirer éventuellement insectes et herbes folles non désirées).

 

TRÈS FACILE : le macérat de lavande maison :

Propriétés du macérât de lavande :

Ø calmante, relaxante, anti-inflammatoire, antiseptique et cicatrisante.

Ingrédients pour 750ml de macérât :

Ø 250ml d’huile végétale

Ø 1 tasse de 250ml de fleurs fraîches ou sèches

Et c’est tout !

Préparation

Placez vos fleurs préalablement légèrement écrasées (à l’aide d’un pilon de bois ou  d’un rouleau à pâtisserie) dans un sac plastique, fermez-le. Cette opération permet à l’huile de s’extraire des parties aériennes de la plante.

Tout de suite après, placez-les dans un bocal en verre propre avec l’huile végétale : peu à peu, les plantes officinales libèrent leurs arômes. Installez le vase dans un lieu tiède, dans un placard, pour une période allant de 24 à 48 heures puis filtrez avec un filtre à café ou une gaze de coton. Conservez votre huile dans une bouteille de verre sombre.

Vous pouvez renforcer la concentration de votre macérât :

Ø soit en rajoutant des plants en même quantité (elles doivent tenir dans la tasse de 250ml) ; après les avoir pilées, vous les ajouterez à  la première huile obtenue. Recommencer si vous le souhaitez cette étape une 3ème, voire une 4ème fois, jusqu’à obtenir l’intensité désirée ;

Ø soit en laissant massérer 2 à 3 semaines la première préparation.

Enfin, filtrez à nouveau votre huile et remplissez, grâce à un entonnoir, une bouteille de verre sombre.

La préparation est à utiliser telle qu’elle dans les 6 mois avec des mains propres.

 

Tout est possible, voici quelques idées inspirantes de macérats et leurs propriétés associées :

Menthe (feuilles séchées) : 

Mieux vaut ne pas utiliser de la menthe fraîche pour la fabrication d’un macérât de menthe, la conservation est difficile et votre huile risque de « tourner ».

Ø Stimulante, revigorante, rafraichissante.

 

Romarin (rosmarinus officinalis) :

Ø Pour les peaux grasses, mixtes ; amincissant, drainant

 

Rose (fleurs) :

Ø Rides, vieillissement prématuré, taches de vieillesse

Ø Peaux déshydratées, dévitalisées, desséchées, fissurées,

Ø Crevasses, dartres

Ø Peau qui pèle (soin après soleil)

Ø Vergetures

Ø Cicatrices, acné, couperose, eczéma, psoriasis

 

Ingrédients :

Les fanes d’une botte de carottes,

2 poignées de noix de cajou,

1 poignée de graines de courge (facultatif)

1/2 cuil. à café de gros sel,

1 gousse d’ail,

quelques grains de poivre noir,

2,5 cl d’huile végétale (olive, courge, noix…)

5 cl d’eau plate (ou un peu plus, jusqu’à obtenir une préparation bien crémeuse)

 

Préparation

Lavez les fanes des carottes, disposez-les dans votre blendeur puis ajoutez l’ail, les noix, les graines, le sel, le poivre et l’huile végétale. Mixez le tout puis ajoutez en plusieurs étapes l’eau jusqu’à l’obtention de la consistance souhaitée.

Remarque : En été, vous pouvez remplacer dans cette recette l’eau par une demi courgette cuite (avec sa peau si elle est bio), vous obtiendrez un pesto bien onctueux et léger.

 

Ingrédients :

1 courgette

1 cuillère à soupe d’huile d’olives

240 g de pois cassés cuits

1 gousse d’ail

1/2 citron

2 cuillères à soupe de purée d’amande blanche

4 cuillères à soupe de menthe fraîchement hachée

1/4 de cuillère à café de cumin en poudre

Sel.

1. Laver et sécher la courgette. Ôtez le pédoncule et coupez la chair en dés. Faites revenir dans l’huile d’olive sur feu moyen, jusqu’à ce qu’elle soit complètement fondante (10 minutes environ).

2. Mixer avec les pois cassés, l’ail pelé et dégermé, le jus du demi citron, la purée d’amande, la menthe, le cumin et une pincée de sel.

3. Réserver au frais. Consommer dans les trois jours où placer au congélateur.

 

Les pois cassés sont souvent utilisés en soupe. Ce houmous est une façon originale de profiter de la richesse en fibres et en protéines végétales. Le citron permet une meilleure absorption du faire contenu dans ce houmous.

 

Dans un blender:
Une grosse botte de persil avec les queues
Une grosse pomme
Un citron entier sans la peau( je préfère mais c est possible avec)
Une petite gousse d ail ( facultatif,)
De l huile d olive
Mixer comme un smoothie
En tartinade ou pour accompagner des légumes vapeur, c'est délicieux!
Et c'est malin pour manger vraiment du persil plein de vitamine C.

Nouvelle série d'articles recettes pour cet été

 

 


Ingrédients :
fanes d'une botte de radis (environ 2 grosses poignées)
1 gousse d'ail
50 g de pignons de pin ou noix de cajou ou amandes ou noisettes....ou purée de cajou, d’amandes .... 
un morceau de parmesan râpé (facultatif)
zeste d'1/2 citron bio
4 cs d'huile d'olive
1 cc de sel fin

Préparation : 
Rincer soigneusement et égoutter les fanes de radis (eau et vinaigre d’alcool pour tout ce qui est cru et qui a été en contact avec la terre)
Les hacher grossièrement et les mettre dans le bol du mixer.
Ajouter le pignons ou autre oléagineux 
Ajoutez le parmesan
Ajouter l'ail haché grossièrement et le zeste de citron.
Verser l'huile d'olive puis saler.
Mixer jusqu'à obtenir une pâte verte, plus ou moins homogène suivant votre goût.
À déguster avec des toasts ou des légumes crus comme les radis, le choux-fleur, les carottes...
À consommer dans la semaine si vous arrivez à tenir jusque-là 
 
Bon Appétit 😜B
 

Bonjour à toutes et à tous !

Voici les informations du prochain atelier : Rendez-vous au Salon Esteban à Golfe Juan pour comprendre et mettre fin aux nuits sans fin, aux réveils difficiles et aux journées dominées par la fatigue du manque de sommeil.

Au programme de la soirée : exercices pratiques, questionnaire et conseils personnalisés pour passer de ça :

à ça :

Les places sont limitées donc pensez à réserver auprès de l’équipe de Stéphanie au 04 93 63 08 02 

Pensez dès aujourd'hui aux cadeaux de la Fête des Mères : une offre originale "spécial bien-être" pour toutes celles que vous chérissez.

Contactez moi par mail ou par téléphone : 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

06 10 49 72 14

 

Bonjour à tous ! 

Vous pouvez me retrouver ce week-end au 4ème  festival des Souffleurs d'Avenir  à Biot (06)

Au programme : un stand de réflexologie plantaire à prix libre pendant les deux jours du festival à l'école élémentaire Langevin, une petite conférence sur la découverte de la naturopathie le samedi soir à 17h et un atelier de réflexologie plantaire le dimanche à 13h au même endroit.

Vous trouverez tout le programme sur le site de la ville : www.biot.fr

Au plaisir de vous rencontrer et d'échanger pendant ces deux jours ! 

Véronique  Bonhomme.

 

C’est lundi, il pleut ... rien de très engageant pour nourrir des sentiments positifs aujourd’hui!

Comment changer la donne avec les conseils de votre naturopathe :
Quand il fait sombre, humide et froid nous avons besoin de chaleur, de lumière et de cocooning ! Alors voilà ce que je vous propose afin que ce soir vous ne vous endormiez pas avec ce sentiment de grisaille autant à extérieure qu’à l’intérieur. Ces activités pratiquées régulièrement apaisent et rééquilibrent vos systèmes nerveux : le cerveau archaïque, limbique et cortical.
Si vos horaires vous le permettent, c’est le bon jour pour faire un soin maison comme un masque d’argile par exemple ou d’un bain de pieds chaud suivi d’un massage relaxant aux huiles essentielles, accompagné de votre infusion préférée ... un petit Yoggi tea ou bien une infusion maison qui réchauffe de l’intérieur cannelle ou cumin, gingembre frais, citron frais !
Si vous avez la fibre artistique ou manuelle, pourquoi pas esquisser un petit croquis aux crayons, vous lancer dans le pliage un origami ou le coloriage d’un mandala ... rien de plus simple qu’un tuto à trouver sur internet si l’inspiration vous fait défaut.
Manger comme un roi le matin, comme un prince le midi, et comme un pauvre le soir ...” dit le dicton.
La préparation du repas de ce soir se veut simple, légère et frugale afin de faciliter la digestion et favoriser un sommeil de qualité. La soupe de légumes se fait réconfortante par une telle journée ; l’apport en protéine doit être faible (pas de viande mais plutôt du poisson -une sardinade à tartiner- un œuf ou un fromage frais) ou à alterner en fonction des dîners avec un apport de féculents (petite poêlée de quinoa avec des légumes, une polenta ou un peu de riz semi-complet). Ou c’est peut être l’occasion de tester une mono-diète ? La consommation d’un seul aliment sur un repas qui est intéressante en cas de surcharges pondérales et qui met au repos votre système digestif.
Si vous avez un peu moins de temps, une méditation du soir, silencieuse ou bien guidée vous permettra de vous recentrer et de vous mettre dans de bonnes conditions pour avoir un sommeil réparateur afin de démarrer la journée de demain du bon pied !
Préférez une température fraîche pour la chambre pour bien dormir et si besoin, sortez les bouillottes ou les coussins de noyaux de cerises pour réchauffer le lit. Une goutte d’huile essentielle de lavande vraie pour faire de beaux rêves ou bien d’eucalyptus radiata pour mieux respirer et lâchez prise en pleine conscience pour vous laisser aller dans les bras de Morphée ...
Bonne soirée à tous et à toutes !

Les Bougies pour les oreilles

 

Ce sont des tubes cylindriques faits avec de la cire d’abeille et des tissus naturels qui sont allumés à une extrémité. L’autre extrémité est placée dans l’oreille, de sorte que l’effet de la chaleur, l’aspiration identique à un conduit de cheminée,  aident à ramollir et éliminer la cire qui s’accumule à l’intérieur.

Leur utilisation permet de ramollir la cire qui s’accumule dans les oreilles et de l’expulser à travers la bougie. Si nous les appliquons régulièrement, avant qu’une accumulation de cérumen importante soit faite, nous éviterons les obstructions ultérieures.

Elles produisent une agréable sensation de relaxation, à la fois lors de leur application (avec un son crépitant et une légère chaleur) et plus tard, grâce à une sensation libératrice de propreté et d’acuité auditive. Les deux oreilles doivent être traitées à chaque fois pour maintenir un équilibre.

Pour profiter de leurs bienfaits, il est préférable de les  utiliser avec l’aide d’une autre personne afin de pouvoir atteindre une détente optimale sans craindre de se brûler. Pour les personnes seules, c’est une pratique que vous pouvez faire en cabinet.

Quels sont leurs effets ?

Elles régulent la pression entre la tête et l’oreille et entre les canaux auditifs.

Elles peuvent résoudre certains cas de sifflement et de bourdonnement.

Elles améliorent la sinusite, la rhinite et certains types de migraine.

Elles améliorent l’équilibre et préviennent les vertiges.

Comment les choisir ?

Elles doivent être fabriquées avec des ingrédients 100% naturels. A base de cire d’abeille pure et de certains tissus tels que le coton ou le lin non traité.

Elles sont contre-indiquées dans les cas suivants :

Infection ou inflammation

Tympans perforés

 

Avertissement

La bougie d'oreille est un produit naturel d’hygiène et d’action préventive pour l’oreille. Son usage ne dispense pas de la consultation d’un médecin ORL ou de la prise d’un traitement médical.

 Pour plus de renseignements :

http://www.etre-bien.eu/bougies-hopi-sante-oreille/

 

Aucun texte alternatif disponible.https://www.facebook.com/sophro.massage.alliance/photos/gm.341315209680573/1553487788039512/?type=3&theater

 

La bonne résolution de l’année : fini le tabac avec la sophrologie et la réflexologie !

Venez découvrir des outils concrets pour retrouver votre souffle, ré-énergiser votre corps et harmoniser votre esprit SANS TABAC !

60€ la demie-journée comprenant :

Test d’évaluation de votre motivation à arrêter le tabac
Exercices simples de sophrologie pour apprendre à gérer les compulsions et le stress
Découverte de la réflexologie et de la naturopathie
Olfaction d’ huiles essentielles participant au sevrage
Support écrit dématérialisé pour ne rien oublier !

Bonjour à tous,
Les vacances sont terminées et après 15 jours totalement dédiés à ma famille je suis de retour.
Tout d’abord je voulais juste dire merci pour tout ce qu’a pu nous apporter 2017 : les changements qui nous bousculent mais nous font aussi avancer, les belles rencontres, les partages qui nous enrichissent, les émotions sincères... et pour vous, qu’avez-vous retiré de beau ou de positif tout au long de l’année ?

À l’heure des bonnes résolutions de la nouvelle année, je vous souhaite tous mes meilleurs vœux. Quelques soient les épreuves à traverser en 2018, je vous souhaite d’être connectés à vos valeurs, de pouvoir réaliser les changements que vous désirez et d’être en paix et en amour avec vous-même.
Bien à vous.
Véronique.

 

INSPIREZ ......  SOUFFLEZ ...... INSPIREZ ...... SOUFFLEZ ......et ce n'est pas que pour les accouchements !

Sans respiration vous êtes mort ! La respiration est une fonction automatique mais notre vie moderne en a fortement dégradé la qualité ! 

Avec le stress, la sédentarité, vous n'avez qu'un semblant de respiration, vous n'avez qu'un semblant de vitalité et un état de forme médiocre .... 

Pour savoir où vous en êtes, pas de longs discours : testez vous 5 min sur un de ces liens et voyez si c'est difficile pour vous, si cela vous semble trop long, si la tête vous tourne  au milieu ou après l'exercice, si cela vous déclenche nez qui coule ou toux....Il y a fort à parier que la qualité de votre respiration n'est pas aussi bonne que vous le pensiez !

Alors quoi de plus facile et gratuit à faire ? 

INSPIREZ ......  SOUFFLEZ ...... INSPIREZ ...... SOUFFLEZ ......

Un Site internet avec des vidéos et une application de santé et de relaxation permettant d’atteindre un état de cohérence cardiaque, dans lequel le cœur et les émotions se mettent en harmonie.
Elle est très facile à utiliser.
(Vue sur Télé-Matin)

Liens :

https://www.coherenceinfo.com/videotheque/videotheque-cinq-videos-du-cours/
L'application Itune :
https://itunes.apple.com/fr/app/respirelax/id515900420?mt=8
Les Thermes d'Allevard 
http://www.thermes-allevard.com

 

 Octobre le mois pour passer à l'action !

Gérer son stress

Si vous rentrez à la maison dans un état de stress après votre journée de travail : pensez à diffuser pendant 10 à 20 minutes une ou plusieurs huiles essentielles suivantes :

 HE d’agrumes (citron, pamplemousse, orange, mandarine) ou HE de lavande fine ou d’ylang-ylang, 15 à 20 gouttes dans le diffuseur.

 Prendre soin de son immunité en nettoyant ses intestins 

Pensez à la cure de charbon végétal activé (si ne suivez pas de traitement médical car il absorbe toutes les molécules actives et pourrait déstabiliser les effets de votre traitement) ou de probiotiques pour rééquilibrer votre flore intestinale.

Mangez des fibres (fruits et légumes).

Mangez moins pour mettre vos intestins au repos et testez la monodiète un soir par semaine.

3 régimes qui inversent le diabète

Octobre : C'est le bon mois pour évaluer votre vitalité et pourquoi pas envisager la détox sur mesure qui vous permettra de passer un hiver en pleine forme.

Qu'est ce que la détox ? C'est un mot très à la mode ces dernières années  dans les médias. 

En naturopathie, nous considérons que la vie moderne réunit toutes les conditions favorables à un encrassement des humeurs (les différents liquides corporels) : les digestions des farines et des sucres raffinés, des graisses saturées produisent beaucoup de déchets métaboliques qui ne sont pas toujours bien évacués naturellement par le corps. La stagnation de ces déchets diminue efficacité de notre système immunitaire et du bon fonctionnement du corps en général. De cet état "d'intox" découle des prédispositions aux infections ORL, des désordres intestinaux, de la fatigue, une mauvaise qualité de sommeil, des début de déprime et bien d'autres troubles qui nous éloignent de notre véritable potentiel dans notre quotidien.

La détox est une cure qui stimule l'évacuation de ces toxines afin de permettre au corps de retrouver un fonctionnement et une vitalité optimale. Toutefois, si votre niveau d'intoxination est très important, vous risquez de ne pas avoir la vitalité ou la force suffisante pour supporter une détox "standart", celle que vous pouvez lire dans tous les médias.

C'est ici que la consultation d'un naturopathe devient judicieuse ! Pendant la consultation le naturopathe va évaluer vos ressources et votre niveau d'intoxication pour vous proposer un accompagnement dans la detox et vers un retour à un état de forme de manière personnalisée. Nous ne sommes pas tous égaux ! Des budgets différents, un temps libre variable, une résistance au stress inégale, ou encore une volonté individuelle nous séparent les uns des autres, alors pourquoi espérer trouver une réponse qui vous convienne dans une solution toute faite et standardisée pour un maximum de lecteurs ou de consommateurs ?

Le naturopathe tiendra compte de votre point de départ qui est spécifique pour vous conduire vers l'état de forme et de santé que vous souhaitez atteindre sans que vous soyez épuiseé ou que vous optiez pour des produits naturels qui ne vous correspondent pas et qui ne répondront pas à vos attentes. Les conseils ne concernent pas que l'alimentation ou la phytothérapie, ils balayent tous les domaines de votre vie car pour individualiser votre programme, la prise en compte de votre situation doit être globale, ont dit aussi holistique. 

Je vous souhaite une belle journée d'automne !

 

C'est une thérapie naturelle et manuelle qui traite le terrain sur lequel se développe un ou plusieurs symptômes. Le massage va ramener le corps à un nouvel état d'équilibre en stimulant les capacités d'autorégulation de ce dernier.

Les pieds sont le reflet de votre corps. Tous les organes y sont représentés en miniature. Les pressions plus ou moins fortes du réflexologue et les douleurs éventuelles vont permettre d'identifier les systèmes qui dysfonctionnement et de les rééquilibrer. 

Les connections entre les zones réflexes et les organes auxquels elles correspondent sont de natures nerveuses ou circulatoires mais aussi énergétiques. 

Le massage est relaxant et stimulant à la fois, il améliore la circulation sanguine et la qualité des connections nerveuses des zones réflexes jusqu'aux organes correspondants. En conséquence cela va permettre une meilleure irrigation et une bonne évacuation des toxines et un meilleur fonctionnement.

Voici mon dernier test en famille : un soda qui ne vous déminéralise pas grâce à l'eau de coco et le plasma isotonique (eau de mer salée) qu'il contient, avec de la fleur d'hibiscus pour un goût très subtil et bien sucré.

Températures extérieures : il fait meilleur qu'hier mais un peu chaud quand même ☀️

Verdict :
• Monsieur (grand amateur du soda marron que je déconseille fortement !) : "c'est super bon, on pourrait même le mettre dans des cocktails !"
• La plus petite : ben en fait elle n'a rien dit elle a piqué la cannette entamée de sa grande sœur et l'a terminée "cul-sec" .... pas possible de faire de meilleure pub après ça 
• Moi : à boire très froid cet sinon c'est trop sucré pour moi... comme tous les sodas 

À vous de vous faire votre opinion, pour moi, je serais ravie de pouvoir trouver les canettes de plasma synergie partout en grandes surfaces ! 

https://www.plasma-synergie.com/
Ou
https://m.facebook.com/Plasma-Synergie-1031240553674678/

Ça y est ! C'est la saison des apéros !
Voici de quoi sortir des classiques et découvrir ou faire découvrir à vos invités ou à vos hôtes une recette santé ( minéraux, vitamines, Omega 3, protéines....)  :

Tartares d'algues ou rillettes aux algues

Ingrédients

1 demi sachet de "salade du pêcheur" (mélange de trois algues séchées en paillette, dulse, nori, laitue de mer - marque Celnat)
12 cuillères à soupe d'huile d'olive (environ)
5 cuillères à soupe d'huile de noix ou de lin
1 gousse d'ail
1 échalote hachée ou 1 petit oignon
2 cuillères à soupe de shoyu
5 ou 6 cornichons
2 cuillères à soupe de câpres au vinaigre
1 jus de citron
Poivre selon le goût

Préparation

Mettez les algues à réhydrater dans l'huile avec le shoyu et le jus de citron, dans un saladier.
Avec un robot, réduisez en purée les cornichons avec les câpres, l'échalote et l'ail.
Versez cette purée sur les algues, ajoutez le reste des ingrédients, puis mélangez bien.
Laissez mariner au réfrigérareur pendant quatre heures minimum et dégustez.

 Venez tester l'association de la sophrologie et de la naturopathie pour le plaisir de maigrir !

Le printemps est là et avec lui une envie de détox !

Avec cet atelier, vous apprendrez les bases d'une nutrition saine grâce la naturopathie, pour comprendre pourquoi nous stockons des kilos et surtout comment s'en débarrasser !

Vous retrouverez, avec la sophrologie, la notion de plaisir en éveillant vos sens avec la dégustation d'un aliment en toute conscience. Vous découvrirez comment la sophrologie peut vous accompagner dans la gestion des compulsions alimentaires.

Et enfin, vous comprendrez comment les huiles essentielles peuvent être de précieuses alliées dans la gestion de poids.

Inscription au 06 45 19 84 32 
ou par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Anna Short
Master Spécialiste en Sophrologie Caycédienne
126 av. Pablo Picasso à Vallauris

 

pour ouvrir : cliquez ici

Des solutions pour booster votre immunité :

Pensez à prévoir cet automne le renforcement de votre immunité pour passer un hiver serin, c'est ce que je vous propose d'aborder au cours de notre prochain atelier au Salon Esteban.

 

https://www.facebook.com/veronique06.naturopathyfamily.fr/posts/1157714460970643

Un grand Merci aux personnes présentes hier soir au Salon Esteban Golfe Juan. 
Merci à Stéphanie et Alexandra pour leur bonne humeur et pour leur générosité.
Rappelez-vous que la mise en pratique de quelques petits conseils aussi simples soient-ils peuvent déjà changer votre manière de vivre le stress au quotidien. 
Je reste à votre disposition pour une personnalisation des conseils ou pour toute autre question plus personnelle.
Prenez bien soin de vous en attendant de vous revoir prochainement. 
Véronique Bonhomme.

Comment vous débarrasser des douleurs qui gâchent votre quotidien?

La consultation d'un naturopathe peut vous aider :

Qu'est ce que la Naturopathie ? 




À part une méthode de santé naturelle.... ?

L'idée principale est de revenir aux fondamentaux de la santé en respectant au maximum le fonctionnement biologique du corps.

Arrêter tout ce qui nous empoisonne sciemment ou à notre insu et aider le corps à se débarrasser de tous les toxiques accumulés et stockés qui détraquent notre biologie naturelle et conduisent aux maladies.

La démarche consiste donc à détoxiquer et éliminer , se défaire de l'emprise du stress et de la fatigue et retrouver la forme, faire de la prévention pour rester en bonne santé ... 

 

Sinon Wikipédia vous éclaire : La naturopathie est une médecine non conventionnelle visant à «rééquilibrer» le fonctionnement de l’organisme par des moyens « naturels» : alimentation, hygiène de vie, phytothérapie, massages, exercices…etc

 

 

Comment ça marche ? 

À partir de vos habitudes de vie et de vos habitudes alimentaires le naturopathe vous invite à reprendre et réformer les bases alimentaires  et propose des solutions naturelles en fonction de vos besoins spécifiques (plantes et huiles essentielles, thérapies par l'eau, compléments alimentaires, respiration, activité physique et réflexologie plantaire) 



Pourquoi vais-je aller consulter ?

  • Parce que j'ai envie d’essayer cette médecine globale.

  • Parce que je vais me débarrasser des douleurs qui gâchent mon quotidien

  • Parce que c'est la meilleure occasion de faire le point sur mes habitudes alimentaires, de découvrir celles qui ne me conviennent pas et faire le lien entre ce que je mange et mes symptômes

  • Parce que je dors mal la nuit et que je suis fatigué la journée.

 

Combien de fois ?

Vous pouvez y aller une fois pour évaluer votre état de forme et commencer à reprendre en main votre santé.

 

Puis dans l'idéal, une consultation à chaque changement de saison permet d'optimiser santé et vitalité tout au long de l'année.

 

Véronique Bonhomme.

~~~

ET SI ON PROLONGEAIT L'EFFET DES VACANCES ?

 

Comment faire durer votre capital tonus le plus longtemps possible au retour de vacances ?

 

 

Vous rentrez de quelques semaines ensoleillées, le teint hâlé avec belle énergie accumulée, du sable encore plein les valises, reposé et détendu..

Voici quelque conseils d'hygiène de vie naturels et faciles à appliquer.pour prolonger le plaisir :

 

Activité physique, sommeil et alimentation sont les 3 points-clés à ne pas négliger pour garder la forme à la rentrée.

 

Les activités Physiques

Continuer ou démarrer une activité physique qui vous apporte du plaisir :

  • Nager
  • Marcher en foret
  • Jardiner

Et pourquoi pas faire appel à un coach qui vous accompagnera et vous motivera pour redémarrer une activité à votre rythme ?

Ou tout simplement changez vos habitudes :

Prendre les escaliers, se déplacer au maximum à pieds ou à vélo. De plus, d'une manière générale, les activités en plein air favorisent un bon sommeil !

 

Le sommeil

Le rythme des vacance est presque votre rythme biologique naturel.

Le sommeil y est pour beaucoup. Petit à petit, commencez à vous coucher de plus en plus tôt : la récupération est meilleure pendant les heures de sommeil avant minuit.

Le manque de sommeil quant à lui augmente l'appétit, c'est pourquoi les personnes qui se couchent tard le soir (ou tôt le matin) ont besoin de manger dans la nuit car le corps, qui devrait être au repos et qui ne l'est pas, a besoin de plus d’énergie pour rester éveillé.

 

L'alimentation

C'est encore la saison des fruits et des légumes qui apportent vitamines, minéraux et antioxydants naturels.

N'hésitez pas à faire le marché samedi ou dimanche matin.

 

Si vous avez fait des excès cet été coté alimentation : apéritifs, barbecues ou glaces, à la rentrée, reprenez vos bonnes habitudes : pas de grignotage, évitez le sucre et les produits industriels et privilégiez fruits et légumes.

Si vous avez profité des vacances pour consommer fruits et légumes du marché, poissons... Ne perdez pas le rythme et une fois rentré, continuez à manger vert et équilibré !

 

N’attendez pas d’être affamé pour vous mettre à table : vous risqueriez de sur-compenser, mâchez vos aliments car manger trop vite ne rassasie pas et crée des ballonnements à la digestion. 

Buvez entre les repas. Il faut boire au moins 1,5l d’eau par jour afin de permettre à vos reins d'éliminer les toxines au quotidien.

 

Enfin une petite astuce naturelle pour garder votre beau bronzage le plus longtemps possible :

Hydrater votre peau pour ne pas peler et débarrassez vous des cellules mortes avec un gommage de peau.

Enfin, consommez des aliments riches en bêta carotène : les carottes bien évidemment, mais aussi le melon, les tomates, les épinards ou encore le persil.

 

Voilà les bonnes résolutions de la rentrée : il ne tient plus qu'à vous de transformer les paroles en acte. ;)

 

 Véronique Bonhomme

 

 

Besoin de faire un cadeau de dernière minute en cette fin d'année scolaire ou pour profiter de vos vacances ? Les nouveaux "bons cadeaux" sont arrivés ! 
Pourquoi pas faire du bien aux personnes que vous appréciez ? 
Contactez-moi pour connaître les différentes formules possibles
Je vous souhaite un été relaxant ! 

 

Une envie de de produits frais naturels et locaux, les fromages de chèvre de Laetitia et Gabriel sont délicieux et approuvés par tous les membres de la famille.

 
Photo de Naturopathy Family.

 

  1. Augmentez la portion de fruits et légumes frais de saison et de bonne qualité biologique, petit producteur local ou raisonné) = alimentation vivante !

     

  2. Si la flore intestinale est déséquilibrée (difficultés à digérer les crudités) : choisissez une alimentation ancestrale : 20% légumes crus (possible sous forme de jus) et 80% légumes cuits.

     

  3. Est ce qu'il faut arrêter la viande ? Ça dépend de votre consommation actuelle : de la fréquence, la qualité ou la quantité ingérée par semaine. Quelle viande ? Issue de petits élevages (non industriel, permet de moins traiter aux anti-biotiques et moins d'alimentation aux OGM, posez des questions à votre boucher).

    1. Une viande de qualité, provenance non industrielle

    2. Pas tous les jours : une à 2 fois par semaine + poissons sauvages et œufs

    3. Mangez de la viande brute (non transformée en plats préparés) et associée aux légumes

    4. Viandes blanches (volailles, veau, lapin) plutôt que rouges

    5. La qualité est plus importante que l'origine (label rouge n'est pas une référence fiable sur les critères d'élevage des animaux)

 

  1. Arrêtez céréales et féculents ? Non mais lesquels ?

    1. Évitez le blé (indice glycémique très élevé!) = pâtes, pain, pâtisseries, pizzas...

    2. Préférez les Patates douces (IG bas) aux pommes de terre.

    3. Riz complet ou semi complet

    4. Sarrasin et quinoa

    5. pensez aux légumineuses : lentilles vertes ou oranges, pois chiches, haricots rouges ou blancs...

 

  1. N'ayez pas peur des graisses : les bonnes graisses (de qualité biologique de préférence, Extra vierge première pression à froid) ne se stockent pas dans vos rondeurs, elles sont directement utilisées par le corps.

    1. Avocats (oméga 9)

    2. olives (oméga 9), noix et amandes

    3. Huiles riches en oméga 3 : colza, lin, cameline....(petites bouteilles à conserver au frigo car elles sont fragiles)

    4. Arrêtez les margarines ! Ce sont des graisses « TRANS » modifiées, chauffées ou hydrogénées qui participent à boucher vos artères.

 

  1. Arrêtez les produits laitier de vache, préférez les fromages de chèvre ou de brebis FRAIS

 

  1. Ne mélangez pas  Protéines animales/féculents ni Féculents/ graisses

          Préférez Protéines animales + légumes ou Féculents et légumes

 

 Véronique - Naturopathy Family.

 

FOCUS SUR L'HALLUX VALGUS EN NATUROPATHIE

 

 

 

 

En Naturopathie, les oignons, ou hallux valgus sont aussi des dépôts de sels d'acides uriques (urate de sodium). Ce sont des dépôts de toxines !

Leur formation est déclenchée par un métabolisme pauvre (l'acide urique doit être évacué par les reins ou rejeté dans les intestins pour être éliminer) et une mauvaise nutrition (trop de protéines animales)...

Les douleurs provoquées par les hallux valgus sont très gênantes.

Comment les réduire et diminuer l'inflammation ?

 

PAR L'ALIMENTATION :

 

> Supprimer tous les produits laitiers pendant au moins un mois !

> Diminuer la quantité de viande hebdomadaire.

 

LE POUVOIR DE L'EAU CONTRE LA DOULEUR !

 

> Réaliser un bain de pieds avec du sel. Dans une bassine, mélangez quelques cuillères de gros sel dans de l'eau tiède. Plongez-y les pieds et laissez-les environ 20 minutes. Si vous le pouvez, remplacez le gros sel par du sel d'Epsom. Ce sel curatif, non seulement soulagera l'inflammation provoquée par l'hallux valgus, mais adoucira aussi la peau.

Et n'hésitez pas à faire des bains de pieds avec du sel d'epsom qui Favorisera la détente des muscles grâce à sa teneur en magnésium et aidera à soulager les douleurs, les raideurs et les tensions.

> Autre remède naturel : chauffer la zone affectée lorsque les douleurs sont très intenses. Placez une bouillotte d'eau chaude sur l'hallux valgus et maintenez-la durant 15 à 20 minutes.

 

GRACE A LA PHYTOTHERAPIE, LES PLANTES :

 

> La rue (du latin ruta, qui veut dire "sauver" en raison de ses propriétés curatives) réduit les douleurs et les inflammations propres aux maladies rhumatisantes comme l'arthrite et l'arthrose.

Faire un bain de pieds avec de l'eau tiède et un peu de rue. Le soir et laissez tremper vos pieds pendant 10 à 15 minutes.

> Les bourgeons de frêne (Fraxinus excelsior) drainent les articulations, agissent comme anti inflammatoire articulaire et tendineux. Prendre 5 à 15 gouttes tous les jours.

> L’acérola pour une meilleure communication inter cellulaire.

> La silice organique pour la souplesse

 

ET L'AROMATHERAPIE :

 

> huile essentielle de lavande fine et huile végétale en massage tous les jours.

> "Flexarome" du Dr Valnet pendant plusieurs jours, en massage tous les soirs.

Flexarome est un mélange d'huiles essentielles, disponible en pharmacies et parapharmacies, magasins bio.

 

> Cataplasme bien épais d'argile. Envelopper le pied de compresses, emballer avec du film plastique et enfiler une chaussette. Laisser agir toute la nuit et le matin après un bain de pieds, appliquer le Flexarome. 

Voilà un geste quotidien qui ne vous coûtera rien de plus que jusqu'à aujourd'hui et qui vous rapportera un surcroît de vitalité !!!
Depuis le mois de janvier je pratique la douche froide : et non, ce n'est pas impossible ...

 

 

 

La méthode pour y arriver est la suivante : 
1- Prenez votre douche normalement, c'est à dire chaude comme d'habitude.
2- Avant de sortir, tournez le robinet sur froid mais SANS PRESSION ( juste un filet ruisselant )
3- Commencez par mouiller le dos de la main droite, le dessus de l'avant bras puis du bras puis tournez la main vers le plafond et refroidissez l’intérieur du bras droit.
4- Continuez avec le pied droit et remontez sur le genou puis le dessus de la jambe, puis redescendez jusqu'au pied par l’intérieur de la jambe droite.
5- Reproduisez le même parcours sur le pied gauche puis la jambe gauche.
6- Enchaînez avec le bras gauche comme pour le bras droit.

 

La suite et fin pour les plus audacieux :

7- Toujours sans pression à la sortie de la douche vous pouvez refroidir le ventre et le torse puis le bas du dos et le visage en décrivant des cercles pour chacune des parties citées.

Et Hop ! terminé ... vous sortez de là en pleine forme !!!! Ça vous change la dynamique de la matinée, voire de la journée.

C'est la succession du chaud ou du très chaud puis du froid qui rend l'exercice plus facile et mieux supportable. C'est ce que pratiquent les européens du nord en sautant dans la glace après une séance de sauna.

Testez et observez la différence